Irident

21 10 2012

Si belles, les bulles de savon sont pourtant insaisissables. Leur vie est rendue très courte à cause d’une très grande fragilité et il n’est pas tâche facile que de les photographier. C’est pourtant la mission que c’est confié le photographe Fabian Oefner.

C’est le jeu de la lumière blanche sur les fines parois des bulles de savon qui les rend multicolores.

Grâce à un flash rapide et un temps de fermeture court il parvient même à capturer le moment où ces bulles explosent. Elles se fragmentent alors en de minuscules gouttelettes.

Source : Fabian Oefner – Irident. (#)


Actions

Information

One response

27 05 2014
un certain lundi • le ciel est bleu même quand il pleut | trajectoires vers l'incertain

[…] simple. mais paf, il me dit et dit juste ça : bulle, comment savoir s’il souriait en disant bulle avec un s. et c’était à propos de vals avec un l que j’irai sans doute fouiller demain— et […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




%d blogueurs aiment cette page :