La couleur des hortensia

26 09 2012

Les hortensias que l’on rencontre en France appartiennent  le plus souvent à l’espèce Hydrangea macrophylla. Ils ont la particularité de donner des fleurs bleues ou rouges. Cependant cette couleur n’est pas fixée pour un hortensia donné et peut changer plusieurs fois au cours de son existence . Si la couleur des fleurs d’un hortensia n’est pas une donnée génétique, quel param§tre la détermine ?  En réalité la couleur des fleurs dépend de l’acidité du sol sur lesquel la plante pousse. Un sol basique donnera naissance à des fleurs rouges fuchsia alors qu’à l’inverse un sol acide rendra les fleurs bleues pourpre.

Le chercheur Kumi Yoshida et son équipe ont pu montrer que la couleur des hortensia était due à un pigment, le 3-glucoside de delphinidine. Lorsque celui ci se présente sous forme de  cation flavylium de la delphinidine (voir au dessous), il donne aux fleurs une coloration rouge.

Si des ions Al3+ sont présents dans le milieu, il complexe avec le le 3-glucoside de delphinidine selon la forme ci dessous. Ce complexe produit une couleur bleue. On comprend le rôle essentiel de l’aluminium dans le changement de coloration des hortensias.

Il nous reste à savoir pourquoi le passage de la forme rouge à bleue dépend du pH du sol. Ce n’est pas un problème de stabilité du complexe selon le pH mais de présence des cations aluminium. Dans les sols acides, les hortensias sécrètent de l’acide citrique. Cette acide forme un complexe avec Al3+ présents dans le sol qui est ensuite absorbé par la plante. Cet aluminium finit par s’accumuler dans les fleurs et le pigment 3-glucoside de delphinidine se complexe sous sa forme bleue. A l’inverse dans les sols basiques, les ions Al3+ ne sont pas absorbés par les hortensias car ils ne produisent pas d’acide citrique. En l’absence d’ion aluminium, le pigment garde la couleur rouge du flavylium. On comprend donc que c’est l’absorption d’aluminium par les racines, rendue possible en sol acide, qui fait passer la coloration des fleurs des hortensias du rouge au bleu.

Sources :

Wikipédia – Hydrangea macrophylla. (#)

Kumi Yoshida, Mihoko Mori and Tadao Kondo. Nat. Prod. Rep., 2009,26, 884-915. DOI: 10.1039/B800165K. (#)


Actions

Information

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




%d blogueurs aiment cette page :