Creep

31 07 2012

Un fluide visqueux qui coule sous l’effet de son poids adopte de superbes formes. L’artiste australienne Skye Kelly les utilise dans cette oeuvre vivante. Elle fait s’écouler plusieurs dizaines de litres de caramel depuis une plateforme suspendue au plafond. Le caramel forme des doigts qui s’affinent en filet avant d’atteindre le sol de la pièce.

On remarque d’abord l’organisation quasi parfaite des doigts de caramel. Un fluide suspendu à l’envers est instable. L’analyse de cette instabilité, dite de Rayleigh Taylor (#), montre qu’une longueur d’onde se développe plus rapidement que les autres. Le caramel s’agence selon cette distance inter-doigt privilégiée. 

On peut ensuite s’arrêter sur la forme du fluide suspendu. Les doigts ont des formes de gouttes pendantes très similaires à celles de rosée à l’extrémité des feuilles végétales. Quant à eux les filets de caramel s’amenuisent en tombant et donnent lieu à un superbe dégradé de couleurs orangées. En effet, la gravité accélère le fluide qui doit diminuer sa section pour satisfaire la conservation du volume. 

Enfin les filets retombent sur le sol pour créer de hauts empilements qui ne sont pas sans rappeler ceux du miel qui retombe dans son pot :

Source : Skye Kelly. #


Actions

Information

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




%d blogueurs aiment cette page :