Nuage sonore

9 07 2011

Lorsque un avion accélère et dépasse la vitesse du son dans l’air  (soit 340 m/s ou 1220 km/h) le profil de pression autour de l’avion décrit une onde « N » au cours du temps. L’air environnant subit une forte compression, suivie d’une brutale détente avant de revenir à la pression atmosphérique ambiante. Ces phases de compression et décompression se produisent si rapidement que la masse d’air affectée n’a pas le temps de réaliser des échanges thermiques avec l’extérieur. Ainsi la température de cette masse d’air subit une chute brutale lors de la chute de la pression. Elle descend généralement en dessous du point de rosée pour lequel la vapeur d’eau contenue dans l’air se condense en gouttes et forme un nuage autour de l’avion.

Source : Wikipédia


Actions

Information

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




%d blogueurs aiment cette page :