La tension superficielle

8 02 2011

L’expérience suivante montre qu’il est possible de faire flotter des objets de masse volumique supérieure à celle de l’eau.

Lorsque un objet est déposé doucement il déforme la surface de l’eau sous l’effet de son poids. Cette surface préfère rester plane et résiste en compensant le poids de l’objet. Cette expérience n’est envisageable que pour des objets de taille millimétrique. Pour des objets de taille plus conséquente, la déformation de la surface de l’eau est trop importante et elle cède pour laisser couler l’objet. Ce phénomène est utilisé par les araignées d’eau pour marcher à la surface des étangs sans couler.


Actions

Information

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




%d blogueurs aiment cette page :